CIRCONCISION : DANGER OU BIENFAIT ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CIRCONCISION : DANGER OU BIENFAIT ?

Message par sthorel le Mer 26 Aoû - 13:05

(source: http://dieusauve.over-blog.com/2014/04/circoncision-danger-ou-bienfait.html )

CIRCONCISION : DANGER OU BIENFAIT ?

Le 1er octobre 2013 l’assemblée parlementaire du conseil de l’Europe (APCE) a voté une résolution intitulée “le droit des enfants à l’intégrité physique”.

Différentes pratiques y sont qualifiées de “violation de l’intégrité physique des enfants” dont la circoncision masculine. Cette résolution ouvre la voie à une interdiction de la circoncision en Europe. Nous vivons dans une société ou la frontière entre le bien et le mal est de plus en plus flouée, où les hommes s’amusent de plus en plus à définir une sorte de nouvelle morale universelle au détriment des préceptes bibliques qualifiés de moyenâgeux… Je voulais donc aujourd’hui m’attarder sur la question de la circoncision et partager ma réflexion avec vous.

Tout d'abord, en guise de rappel, la Bible recommande de circoncire tout enfant male à l'âge de 8 jours "A l'âge de huit jours, tout mâle parmi vous sera circoncis, selon vos générations, qu'il soit né dans la maison, ou qu'il soit acquis à prix d'argent de tout fils d'étranger, sans appartenir à ta race." Genèse 17:12

Et si Jésus (Yeschoua) et les disciples ont été circoncis au 8er jour c'est tout simplement parce que leurs parents respectaient ce commandement.

"Le huitième jour, ils vinrent pour circoncire l'enfant, et ils l'appelaient Zacharie, du nom de son père." Luc1:59


"Le huitième jour, auquel l'enfant devait être circoncis, étant arrivé, on lui donna le nom de Jésus, nom qu'avait indiqué l'ange avant qu'il fût conçu dans le sein de sa mère." Luc 2:21


"moi (Paul), circoncis le huitième jour, de la race d'Israël, de la tribu de Benjamin, Hébreu né d'Hébreux ; quant à la loi, pharisien " Philippiens 3:5

Cette circoncision du prépuce doit être suivie d’une circoncision intérieure plus noble: celle du Coeur. La circoncision du coeur n'exclut pas celle du prépuce. A l'instar de la circoncision du prépuce qui est une ablation de la chair recouvrant le prépuce, la circoncision du coeur est une ablation de l'esprit du mal greffé naturellement en chaque être humain et qui nous cache la lumière de la vérité contenue dans les commandements divins. Cette circoncision du coeur n'est pas une exclusivité de la nouvelle alliance mais était une réalité vécue aussi dans l’ancienne alliance, parallèlement (et non à la place) de la circoncision du prépuce.

"Vous circoncirez donc votre coeur, et vous ne roidirez plus votre cou." deutéronome 10:16


"L'Éternel, ton Dieu, circoncira ton coeur et le coeur de ta postérité, et tu aimeras l'Éternel, ton Dieu, de tout ton coeur et de toute ton âme, afin que tu vives." deutéronome 30:6


"Mais le Juif, c'est celui qui l'est intérieurement ; et la circoncision (la vraie), c'est celle du coeur, selon l'esprit et non selon la lettre." Romains 2:29

Le commandement relatif à la circoncision concerne le nouveau né à son 8e jour et généralement c'est aussi ce jour que le nom de l'enfant était attribué. Bien qu’il y’ait eu des cas exceptionnels où Dieu demande à des adultes de se circoncire, la circoncision à l’état d’adulte n’est à mon avis nullement une obligation (voir le concil de Jérusalem).

La circoncision serait-elle un danger pour l’individu comme veut le faire croire le conseil de l’Europe ou plutôt un bienfait ?
D''abord pourquoi le 8e jour et pas un autre jour ?

Le nouveau né a un déficit en vitamine K qui peut durer jusqu'au 7e jour. Or la vitamine K est indispensable au système enzymatique qui va permettre à l'hépatocyte de synthétiser les facteurs indispensables à la coagulation sanguine (prothrombine, proconvertine, facteur anti hémophilique B, facteur Stuart). Pendant cette période le risque de saignement est donc très élevé. Ce qui prédispose à la maladie hémorragique du nouveau né avec ses risques d'hémorragies internes. Toute incision pendant cette période est extrêmement dangereuse.

Les études ont montré qu'au 8 e jour par contre le taux de prothrombine (facteur indispensable à la coagulation) marque un pic maximum par rapport au pourcentage de toute la vie de l'individu. De toute la vie d'un individu, le moment précis où une intervention chirurgicale comporterait le plus bas risque hémorragique est donc le 8e jour.

Pathologies prévenues par la circoncision.

-- Infection urinaire chez l’enfant.

Plusieurs bactéries, dont les souches frangées de Proteus mirabilis, des espèces non frangées de Pseudomonas, de klebsiella et de serratia colonisent le prépuce en raison d’une grande affinité à la muqueuse du prépuce, pendant la première enfance et la petite enfance. Tous ces germes peuvent provoquer des infections urinaires plus ou moins graves, dont les pyélonéphrites infantiles. De nombreuses études rétrospectives et prospectives ont montré que les garçons qui n’étaient pas circoncis à la naissance avaient un risque 10 à 20 fois plus important d’infection urinaire dans l’enfance. Plusieurs revues scientifiques ont conclu d’ailleurs que la circoncision des nouveau-nés prévient les infections urinaires en raison de l’importance indéniable de la diminution de l’incidence d’infection urinaire reliée à la circoncision. Et il faudra aussi noter que la pyélonéphrite aigue contractée tôt dans la
vie entraine un plus grand risque d’atteinte du parenchyme rénal que l’infection à un âge plus tardif.
D'ailleurs dans certains pays la circoncision serait pratiquée sur des malades psychiatriques incapables de s'assumer du point de vue hygiénique pour leur éviter ces germes qui s'adhérent de façon préférentielle au prépuce.

-- Les maladies sexuellement transmissibles.

Le gouvernement sud-africain a lancé lors de la dernière journée de lute contre le SIDA (le 1er décembre 2013) une campagne de circoncision médicale afin de lutter contre la propagation du VIH/Sida. Cette campagne s’est fixé pour but de réaliser la circoncision médicale d’1 millions d’hommes au cours de l’année 2014. Selon le vice président sud africain, Kgalema Motlanthe, lorsque 80% des hommes auront été circoncis médicalement, un demi-million de nouvelles infections par le VIH et 100.000 morts pourront être évités dans la décennie qui suit. De nombreuses études scientifiques montrent en effet que la non-circoncision (tout comme les maladies entrainant une ulcération génitale) constitue des facteurs de risques dans la transmission du VIH.

Le scientifique Parker analysa les données de 1350 hommes d’une clinique australienne qui étaient traités pour une maladie sexuellement transmissibles et trouva une augmentation significative de l’incidence de quatre maladies chez les hommes incirconcis: l’herpes génital, la candidose, la gonorrhée et la syphilis

-- Le cancer du pénis

La circoncision systématique des nouveau-nés élimine presque complètement la possibilité de cancer du pénis.
Selon Kochen et Mac Gurdy, l’incidence du cancer du pénis aux Etats-Unis est sensiblement égale à zéro parmi les hommes circoncis, et à 2,2 pour 100.000 parmi les hommes incirconcis.

-- Le cancer du col de l’utérus.

Les études épidémiologiques démontrent que le fait d’entreprendre des activités sexuelles très jeunes et la multiplicité des partenaires sexuelles prédisposent les femmes plus tard au cancer du col de l’utérus, ce qui laisse suggérer que ce cancer est transmis sexuellement.
Au Porto Rico où la plupart des hommes sont incirconcis et où il y a une forte incidence des cancers du pénis et du col, Martinez trouva 8 cas de cancer du col chez les épouses de 889 hommes ayant un cancer du pénis, et aucun parmi les épouses d'hommes d'un groupe de
contrôle.

Alain Wabo
avatar
sthorel

Messages : 11
Date d'inscription : 25/08/2015
Age : 37
Localisation : Orléans (France - 45)

Voir le profil de l'utilisateur http://amightywind.com/french.htm

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum